Prêts toxiques : des victimes attaquent la BNP

Non classé

L’INFO. La première banque privée de France est pointée du doigt pour ses méthodes commerciales. 400 emprunteurs accusent la filiale de crédit à la consommation de BNP-Paribas de leur avoir vendu un produit financier, Helvet Immo, beaucoup moins stable qu’annoncé. Des gestionnaires de patrimoine et des notaires sont également assignés. Une plainte au pénal pour pratique commerciale trompeuse a déjà été engagée.