Le piège se referme sur les Français qui ont emprunté en francs suisses

Non classé

Ils sont environ 6000 à avoir contracté un prêt en devises helvétiques, en 2008 ou 2009. Avec la forte appréciation du franc suisse, le montant du capital qu’ils ont emprunté a augmenté de près de 50% !